Entrepôt central de la CENI Matadi calciné

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a fait une mise au point à la suite de l’incendie survenu le week-end dernier de son entrepôt de Matadi dans la province du Kongo central. Des dégâts matériels importants ont été évalués après le drame.

Selon un communiqué de la centrale électorale rendu public ce lundi, « l’incendie dont les origines sont à déterminer s’est déclaré le samedi 09 mars 2024 vers 18h00 à l’entrepôt central de la CENI, sis au numéro 12 de l’avenue Bukavu, commune de Matadi, dans la province du Kongo Central ».

En attendant les enquêtes approfondies qui seront diligentées par les autorités compétentes en vue de déterminer l’origine et les causes de cet incendie pour sanctionner les auteurs matériels et intellectuels, le bâtiment et les matériels ci-après ont été totalement détruits :

476 dispositifs électroniques de Vote (DEV) ; 490 batteries Internes DEV ; 538 batteries externes DEV ; 1 chargeur batterie DEV ; 4 groupes électrogènes 2.5 KVA RFE 2022 ; 96 panneaux solaires RFE 2022 ; 75 isoloirs non-utilisés ; 190 isoloirs utilisés ; 135 urnes utilisés ; 20 Kits BVD ; 65 Bidons de 25 litres vides ; 5 Rouleaux papiers (DEV) ; 261 bulletins de vote non-utilisés ; 12 sacs en jute de plis élection PR décembre 2023 ; 12 sacs en jute de plis élection DN décembre 2023 ; 12 sacs en jute de plis élection DP décembre 2023 ; 3 sacs en jute de plis élection CM décembre 2023 ; 17 paquets de documents non utilisés (Fiches des résultats, PV des opérations de vote, PV de dépouillement, fiches de pointage).

La CENI invite les autorités compétentes à diligenter une enquête pour déterminer les origines de cet incendie et sanctionner les auteurs matériels et intellectuels conformément à la loi.

Lire :  New-York : le Conseil de sécurité de l’ONU maintient l’embargo sur les armes contre la RDC sans l'appui des Africains, de Moscou et Pékin

Selon le Secrétaire Exécutif Provincial (SEP) de la commission électorale dans la province du Kongo Central, l’incendie n’a pas d’incidence sur les scrutins en cours notamment l’élection des sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs. Toutefois, Bernardine Kintondo Muyolo déplore une perte énorme de ces matériels utilisés lors du scrutin de décembre 2023 qui ont coûté des millions au pays. Lire aussi : Peter Kazadi réhabilite Gentiny Ngobila et les autres gouverneurs cités dans « la fraude électorale » par la CENI – Infocongo

Jadot Doué Lukadi