Usine de traitement d'eau Regideso Binza Ozone

La REGIDESO S.A annonce la construction de sa propre usine de fabrication des tuyaux et des accessoires de plomberie dans la zone économique spéciale pilote de Maluku à Kinshasa.

Elle a officialisé ce projet en signant avec l’Agence des zones économiques spéciales (AZES) son contrat d’occupation. La REGIDESO sera ainsi la première société congolaise et la première société du portefeuille de l’Etat à rejoindre la zone économique spéciale.

Le directeur de l’AZES, Auguy Bolanda, qui se félicite d’accueillir la première société nationale dans cette zone, indique qu’une superficie de 10 hectares est attribuée à la REGIDESO pour y construire son usine.

De son côté, le directeur général de la REGIDESO, David Mutombo, déclare que cette usine lui permettra de produire des accessoires de plomberie pour renouveler sa canalisation d’eau et étendre son réseau vers d’autres régions du pays qui ne sont pas encore desservies.

Remplacement des tuyaux de la REGIDESO (Ph. droits tiers)

Remplacer progressivement la tuyauterie de son réseau qui a vieilli

Notons que cette production locale contribuera à remplacer progressivement la tuyauterie de son réseau qui a vieilli, et à améliorer ainsi la qualité de son service, mais aussi à renforcer sa politique d’expansion de ses activités dans d’autres zones du pays où elle n’arrive pas à fournir l’eau à la population congolaise.

Il convient de savoir que les tuyaux vieillis peuvent fuir et provoquer des pertes d’eau potable. Selon un rapport de l’Observatoire de l’eau, plus de 937 millions de m3 d’eau sont perdus chaque année à cause des fuites dans les canalisations.

Tuyau rouillé (Ph. Radio Okapi/John Bompengo)

En effet, les tuyaux vieillis peuvent saturer le réseau d’assainissement et la station d’épuration, en laissant infiltrer des eaux claires parasites provenant de la nappe phréatique. Cela peut nuire à la qualité de l’eau et à l’environnement. Raison pour laquelle remplacer les tuyaux d’eau vieillis permet de préserver la ressource en eau, de protéger son installation, et de réduire sa facture.

Lire :  Linafoot D1 : agressés à Mbuji-Mayi, Joueurs et staff de Mazembe blessés ont été sauvés par la Police

David Mutombo affirme également que la construction de cette usine entraînera une baisse des coûts d’importation, une création d’emplois et une amélioration de la valeur de la monnaie nationale face aux autres devises.

« C’est un projet très bénéfique pour nous, qui s’inscrit dans la nouvelle stratégie de la REGIDESO », se réjouit David Mutombo. 

Le directeur général de la REGIDESO espère que les travaux de construction de cette usine commenceront cette année : « il reste encore beaucoup de travail à faire. La conception de l’usine est presque achevée. Nous allons finaliser le montage financier très prochainement, mais il faut l’aval du conseil d’administration ». Lire aussi : Le président Tshisekedi a inauguré le premier module de l’usine de traitement d’eau de la Regideso/Ozone – Infocongo