Rebelles M23 au Nord-Kivu

La situation reste tendue dans l’est de la RDC, où les rebelles du M23 affrontent les forces loyalistes et leurs alliés depuis plusieurs semaines.

Ce jeudi 8 février, des combats ont éclaté dans les environs de Sake, une cité stratégique sur la route de Goma, dans le territoire de Masisi. Selon des témoins sur place, la coalition FARDC-Wazalendo a réussi à repousser les assaillants à une quinzaine de kilomètres de Sake, malgré les tirs d’armes lourdes et légères qui ont semé la panique parmi les habitants.

Certains ont fui vers Goma, tandis que d’autres sont restés pour soutenir les forces régulières. « Nous n’avons pas abandonné notre ville aux mains de l’ennemi. Les activités ont ralenti hier soir, mais les résistants ont célébré leur victoire contre le M23. Nous avons confiance en nos militaires, qui sont déterminés à nous défendre. Nous voyons leurs convois passer pour renforcer les lignes de front. Nous ne devons pas baisser les bras », a déclaré un habitant de Sake.

Nos sources indiquent que des explosions ont été entendues mercredi à Sake. « Ce sont des bombes larguées par les rebelles. Il y a eu une bombe qui est tombée ici il y a peu. Hier vers 15h, il y a eu une autre explosion près de Kimoka, qui a fait sept morts et 18 blessés », a rapporté un membre de la société civile locale.

Bombe M23/RDF tombée sur Goma
Bombe M23/RDF tombée à Goma (ph. Droits tiers)

Violents affrontements dans le territoire de Masisi

Par ailleurs, d’autres affrontements ont eu lieu ce jeudi matin sur le front de Kibumba, où les terroristes du M23/RDF ont attaqué les positions des jeunes patriotes Wazalendo. Ces derniers ont riposté et ont délogé l’ennemi de Kamatembe, une colline située dans le parc national des Virunga, près du marché Ruvunda. Trois civils ont été blessés par balle et la circulation entre Goma et Rutshuru a été interrompue sur cet axe. Des motards qui tentaient de traverser cette zone, malgré l’occupation de plusieurs localités par le M23, ont été bloqués.

Patriotes Wazalendo à Kitshanga
Patriotes Wazalendo à Kitshanga

« Les combats se déroulent près du marché de Ruhunda. C’est le M23 qui a lancé l’offensive contre les Wazalendo, qui sont à Kanyamahoro. Les combats ont commencé vers 6h. Cela faisait un moment qu’il n’y avait pas eu de combats ici. Les Wazalendo sont vigilants. Ils ont chassé l’ennemi de Kamatembe. Le trafic est coupé sur cet axe. Il y a des blessés parmi les civils, notamment des motards qui venaient de Rutshuru », a témoigné le président de la société civile de Kibumba, Joseph Fatali.

Lire :  CENI : le délai de 72 H expire, les discussions des confessions religieuses reprennent ce lundi

Les autorités de l’état de siège du Nord-Kivu, dans leurs différentes communications, assurent la population de la volonté du gouvernement et des FARDC de protéger Sake et Goma, et de libérer toutes les localités des mains des rebelles du M23/RDF. Lire aussi : Masisi : les affrontements coalition FARDC-Wazalendo et M23/RDF se rapprochent de Sake, la cité stratégique se dépeuple – Infocongo