Logo du CSAC

Dans un communiqué rendu public mardi 26 septembre 2023 dont une copie est parvenue à notre rédaction, le Bureau du Conseil supérieur de l’audiovisuel et communication (CSAC) « constate avec regret la montée en flèche d’une campagne électorale précoce dans les médias depuis la publication par la CENI de la liste définitive des candidats à la députation nationale en date du 23 septembre dernier. »

Le Bureau du CSAC rappelle que la date du début de la campagne électorale telle que prévue par la CENI n’est pas encore arrivée. Ainsi le CSAC, dans son rôle de régulateur, demande aux Médias et aux professionnels des Médias de s’abstenir de diffuser tout message ayant un caractère promotionnel en rapport avec la campagne électorale ;

A ceux des Médias qui s’adonnent déjà à cette pratique au mépris de la loi, de cesser immédiatement sous peine des sanctions conformément à la Directive du CSAC n° CSAC/AP/002/2015 du 05 Mars 2015 relative à la campagne électorale à travers les Médias.

Le CSAC lance un appel au patriotisme et au respect non seulement de la loi, mais également du processus électoral lui-même, aux journalistes, animateurs, producteurs, techniciens et tous autres professionnels des médias ainsi qu’aux acteurs politiques.

Il a par ailleurs invité à l’observance stricte des prescrits de l’article 80 de la loi n°15/001 du 12 février 2015 relative aux amendes pour toute personne qui s’engage dans une campagne électorale en dehors de la période légale.

Jadot Doué Lukadi

Lire :  Élections 2023 : Le CSAC rappelle les médias et acteurs politiques au respect du calendrier électoral