Explosion dans un stade à Goma

A Goma (Nord-Kivu) ce jeudi 28 septembre 2023, une roquette de l’arme que détenait un élément de l’armée congolaise (FARDC) lâchée par inadvertance est tombée au stade de football de « l’unité » situé dans la commune de Karisimbi.

Selon le porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, le militaire qui détenait la roquette était dans une jeep militaire au niveau du rond-point communément appelé « Instigo » sur la route Goma-Sake.

Au moins 12 personnes ont été blessées dont 11 civils et le militaire détenteur de l’arme. Les blessés sont pris en charge à l’hôpital général provincial où un des victimes a succombé de ses blessures quelques minutes après.

Des témoins renseignent que l’incident s’est produit alors qu’une rencontre de football était en cours de préparation dans le stade.

Les autorités ont confirmé le décès d’une première victime. Il s’agit d’un joueur du FC Likonji. Plusieurs blessés ont également été recensés, et ils sont actuellement pris en charge dans divers établissements médicaux, certains à l’hôpital provincial, d’autres à Heal Africa, parmi lesquels figurent des joueurs et des supporters.

Grâce Masheka, témoin de l’incident, a rapporté : « Le match n’avait pas encore débuté. Les équipes s’entraînaient et c’est là que nous avons entendu ce grand bruit. Nous nous sommes précipités pour quitter le lieu et c’est après qu’on dira que c’est une bombe qui a été lancée dans le stade. » Lire aussi : Goma : bras de fer entre les autorités et les familles des civils tués le 30 août dernier – Infocongo

Amour Imani Christian

Lire :  RDC-Rutshuru : des rebelles assimilés au M23 ont attaqué Chanzu