Messe en mémoire de Chérubin Okende

La famille biologique de l’Honorable Chérubin Okende Senga, a organisé une messe d’action de grâce en sa mémoire, le mercredi 19 juillet 2023 en la Cathédrale Notre Dame du Congo à Lingwala, en collaboration avec sa famille politique Ensemble pour la République.

Cette célébration eucharistique assurée par le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu, Archevêque métropolitain de Kinshasa, a été rehaussée par la présence du bloc de Lubumbashi, notamment les présidents Moïse Katumbi Chapwe, Martin Fayulu Madidi, Augustin Matata Ponyo et Delly Sesanga. On a noté aussi la présence de plusieurs membres des partis politiques de l’opposition, de la Société civile, des amis et connaissances.

Messe de suffrages en mémoire de Chérubin Okende

Comme Cain et Abel

Dans son homélie, l’Archevêque métropolitain de Kinshasa, Mgr Ambongo, n’est pas sorti des Écritures Saintes en parlant de Genèse 4 du 1er au 16e verset. Il a évoqué l’histoire de Caïn qui tua son frère Abel à cause de la jalousie. « Caïn fut laboureur et Abel fut berger. Caïn fit à l’Éternel une offrande des fruits de la terre et Abel, de son côté, fit une offrande d’un des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L’Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande. … mais, comme ils étaient dans le champs, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua… »

Au cours sa prédication, le Cardinal a dit : « Aucune nation e peut se construire sur les assassinats et les meurtres. Dans un pays où la dignité n’a aucune valeur, dans un pays où les droits de l’homme ne comptent pas, c’est un pays qui va tout droit à sa ruine. Dans notre pays, on tue à cause de l’intolérance. Ces meurtres qu’on enregistre dans notre pays ne sont pas des actes spontanés, ils ont été réfléchis, planifiés et exécutés », a dit le Cardinal Fridolin sous des acclamations nourries de l’assistance. Lire aussi: Chérubin Okende, Porte-parole d’Ensemble pour la République de Katumbi assassiné – Infocongo

Lire :  Goma : Receleurs des biens volés, « mère Kait » et ses collaborateurs aux arrêts

Gel Boumbe