Colloque international sur la justice constitutionnelle

Kinshasa est depuis ce matin et cela pendant 3 jours la capitale mondiale de la justice constitutionnelle. Il s’est ouvert, en effet ce jeudi 18 mai le colloque international sur la justice constitutionnelle et le règlement du contentieux électoral, à l’initiative de la Cour Constitutionnelle de la RDC.

Le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a personnellement procédé à l’ouverture solennel des travaux au nom du Chef de l’Etat. Sama Lukonde a, à l’occasion félicité le Président de la Cour Constitutionnelle, Dieudonné Kamuleta Badibanga pour cette initiative.

Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, Premier ministre

En revanche, c’est la ministre d’Etat en charge de la justice, Rose Mutombo, qui a dit le mot de bienvenue. Elle n’a pas manqué de jeter des fleurs au Président de la Cour Constitutionnelle pour cette grande première dans notre pays.  Rose Mutombo a aussi rendu hommage au gouvernement et au Chef de l’Etat pour son engagement sans faille de soutenir l’État de droit dans notre pays.

Comment faire pour que les constitutions africaines soit un rempart face à l’autoritarisme

Comment faire pour que les constitutions africaines soit un rempart face à l’autoritarisme de certains pouvoir, s’est demandé la ministre, invitant ainsi ces érudits à réfléchir sur la thématique.

Rose Mutombo, ministre de la Justice, au Colloque

Autre intervenant du jour, le Représentant résident du PNUD en RDC, Damien Mama qui a reconnu que quand les Congolais organisent quelque chose, ils le font en grand et très grand.  « Ce colloque ne fait pas exception, merci Monsieur le Président », a-t-il renchéri. Le PNUD s’est engagé à accompagner la RDC dans les réformes car la justice est la principale actrice de développement.

Lire :  Les dessous des cartes de la rencontre de Kingakati : Kabila candidat en 2023

Au sujet de la question du contentieux électoral, le PNUD travaille avec la CENI et la Cour Constitutionnelle pour que le processus électoral soit une occasion de satisfaction pour tout le monde.

Dieudonné Kamuleta Badibanga , président de la Cour constitutionnelle

L’organisateur de ce colloque, le président Kamuleta a salué la présence du Premier Ministre à cette séance d’ouverture qui traduit, selon lui l’importance que le Chef de l’Etat accorde à la bonne marche Cour de la Constitutionnelle et de l’Etat de droit en RDC. Le Président de la Cour Constitutionnelle a remercié ces érudits venus du monde entier pour prendre part comme panelistes à ces travaux qui est un partage d’expérience de la justice constitutionnelle et contentieux électoral.

Nous avons voulu mettre en évidence le rôle de la justice constitutionnel dans un État de droit, a précisé le Président Kamuleta. Ça ne sera pas la dernière édition, a souligné le Président de la Cour Constitutionnelle.

Le tout s’est terminé par une photo de famille autour du Chef du gouvernement. Lire aussi: Dieudonné Kamuleta, a clôturé les travaux de la 1ère rencontre des femmes juges africaines à Libreville (Gabon) – Infocongo