José Kanku dénonce l'insécurité à Tshikapa

Le chef de travaux José Kanku dénonce l’insécurité qui sévit dans le territoire de Tshikapa précisément dans le secteur de Bakua-Nyambi et demande au gouvernement provincial de protéger la population et ses biens.

Dans une déclaration faite mardi 25 avril 2023 à la presse locale, le président national du comité de soutien à José Kanku (COSJK) et cadre du parti politique Dynamique pour la transformation du Congo (DTC), José Kanku, a déclaré qu’il y a des inciviques dans cette contrée qui barricadent la route aux marchands et marchandes de Mukambu et Mbenza sont leurs victimes.

Hôtel de ville de Tshikapa province du Kasai

« Notre paisible population est dans l’insécurité totale, il y a les bourreaux qui pénalisent la paisible population surtout celle des villages Mukambu et Mbenza dans le secteur de Bakua-Nyambi déjà en peine de l’état de la route pour vendre leurs marchandises et des misères de trouver quoi manger. Cette situation sème les troubles et tracasseries dans le fief de nos frères et sœurs qui sont mes électeurs », a déclaré le cadre de DTC et candidat aux élections législatives.

José Kanku demande aux autorités provinciales de mettre en place des plans pour éradiquer l’insécurité.

« Je demande en même temps au gouvernement provincial et aux services de sécurité de mettre en place des plans pour bouter hors d’état de nuire ces bourreaux qui pénalisent la paisible population. Ces bourreaux une fois arrêtés, doivent être déférés devant la justice et être jugés publiquement pour décourager des actes de barbaries » a-t-il ajouté.

Communément appelé par les habitants de territoire de Tshikapa Waba Wewa et candidat potentiel, le CT José Kanku, a par ailleurs demandé à la population locale de collaborer avec les services de sécurité pour arrêter les semeurs de troubles car, poursuit-il, « ensemble c’est possible ».

Lire :  Nord-Kivu : 3 morts de plus dans les altercations entre jeunes Kumu et Nande à Munigi

Pour rappel, deux jeunes garçons ont été tabassés et leurs motos ravies par les inciviques à mains armées non autrement identifiés jusqu’à maintenant. Lire aussi : Insécurité à Tshikapa : une femme tuée par balles à son domicile – Infocongo

Jadot Doué Lukadi/Tshikapa