Attroupement dans un quartier de Tshikapa

A Tshikapa, dans la province du Kasaï, la situation sécuritaire devient de plus en plus préoccupante dans les communes de Mabondo et Mbumba, précisément à Kele où une femme d’une trentaine d’années a été retrouvée morte, tuée par balle la nuit du mercredi 19 à ce jeudi 20 avril.

C’est sous une pluie battante que la tragédie est survenue dans la commune de Mabondo, quartier Kasaï 2. La jeune une femme a été abattue par balle par des hommes en uniforme.

« Ça devient compliqué du fait qu’en pleine ville les présumés bandits ouvrent le feu sur une dame civile, où allons-nous ? Que les autorités sécuritaires prennent conscience pour répondre à leurs obligations, celles de protéger les personnes et leurs biens. Il est pratiquement impossible de croire qu’il y a des agents de sécurité pour rétablir la sécurité et entamer la patrouille » s’est inquiété un témoin trouvé sur le lieu du drame

Il sied de préciser qu’il y a de cela deux semaines que la colline de Kele est la cible des inciviques opérant à mains armées qui sèment la terreur dans le chef-lieu du Kasaï. Lire aussi: Tshikapa : Jackie Ngolela appelle la population à collaborer avec les services de sécurité pour endiguer l’insécurité

Jadot doué Lukadi

Lire :  Kasaï :  Clément Kasayi remplace Florimond Mwamba Tshibuabua à la division provinciale des Mines et Géologie