Aaron Katshimu, ministre provincial des Mines du Kasai

Dans une mise au point faite vendredi 21 avril 2023 dans son cabinet de travail, le ministre provincial des Mines, Energie et promotion de l’artisanat minier faisant l’intérim du ministre provincial en charge des Infrastructures et Travaux publics , Aaron Katshimu Kangapu, a effacé les allégations mensongères des politiciens et condamne la récupération politique dolosive et malveillante de certains acteurs politiques du Kasaï qui disent avoir mené des démarches pour le début des travaux de la construction de la passerelle sur la rivière Kasaï .

Selon Aaron Katshimu Kangapu, le début de ces travaux est le fruit des démarches faites par le gouverneur de province Dieudonné Pieme au ministère national des ITPR et d’un élu du Kasaï.

« le début des travaux de la construction de la passerelle sur la rivière Kasaï , laquelle doit servir de passage  du grand tuyau conducteur de l’eau de la Regideso sur la colline de Kele , c’est le fruit des correspondances et différentes démarches entreprises par le gouverneur de province , maître Dieudonné Pieme au ministre national des ITPR , aucun acteur politique du Kasaï n’a le droit de s’approprier  la situation et puis la récupérer d’une manière dolosive et malveillante quand il s’est rendu compte que les travaux ont commencé », a-t-il dit.

Aaron Katshimu demande à certains députés de ne plus se faire le nom derrière certaines actions qui ne sont les leurs.

« Que ces acteurs politiques se taisent car personne ne saura récupérer les traces de leurs interventions à ce sujet dit-on « L’enfer c’est les autres », lorsque ça marche c’est eux et quand ça ne marche pas c’est les autres », a-t-il indiqué.

Lire :  Haut-Katanga : les enseignants des écoles catholiques en grève dès ce lundi

Il sied de signaler que les travaux de la construction de la passerelle sur la rivière Kasaï afin de décanter la situation de manque d’eau potable à Kele ont débuté il y a presque deux semaines et vont bon train.

En rappel c’est depuis l’effondrement du pont Kasaï en 2020 que la population de deux communes Mbumba et Mabondo, vit dans une pénurie d’eau potable par manque de la passerelle qui va permettre le passage de l’eau de Regideso dans cette contrée.

Jadot Doué Lukadi Lire aussi: Kasaï : le conservateur des titres immobiliers de Mweka suspendu pour violation flagrante de la loi