Estelle Mossely championne olympique boxe

Estelle Mossely a battu aux points la Thaïlandaise Oorntip Buapa en 16es de finale le vendredi 17 mars aux championnats du monde de boxe olympique à New Delhi, en Inde.

Estelle Mossely est une boxeuse française née le 19 août 1992 à Créteil (France), d’un père congolais et d’une mère d’origine ukrainienne. Elle a commencé la boxe à l’âge de 12 ans et s’est rapidement distinguée par ses qualités techniques et tactiques.

Elle est diplômée de l’École supérieure d’ingénieur de la Défense et travaille comme ingénieure en aéronautique. Elle est divorcée du boxeur Tony Yoka, champion olympique des poids lourds à Rio en 2016, avec qui elle a deux enfants.

Estelle Mossely, victorieuse de la thaïlandaise Oorntip Buapa en 16ème de finale

Première française championne du monde et olympique

Estelle Mossely est la première boxeuse française à remporter le titre olympique en 2016 dans la catégorie des -60 kg, après avoir battu la Chinoise Yin Junhua en finale. Elle est également la première Française sacrée championne du monde après un titre olympique, en 2018 à New Delhi, où elle a dominé la Russe Anastasia Beliakova. Elle compte à son palmarès deux titres européens (2014 et 2016) et six titres nationaux (2013 à 2018)1. Estelle Mossely est considérée comme l’une des meilleures boxeuses françaises de l’histoire et une ambassadrice de son sport.

Technique et contrôle de soi

La championne française privilégie la technique et le contrôle de soi. Elle a un style de boxe élégant et intelligent, basé sur la précision, la vitesse et la mobilité. Elle sait s’adapter à ses adversaires et varier ses coups. Elle est aussi capable de faire preuve de courage et de détermination dans les moments difficiles. Estelle s’entraîne au Boxing Lyon United avec son coach Kamel Hasni, qu’elle a connu en équipe de France. Elle a également bénéficié de l’accompagnement de l’INSEP, le centre d’excellence du sport français. Estelle Mossely est une boxeuse complète et respectée dans le monde de la boxe.

Lire :  Nord-Kivu : Moise Katumbi promet la fin des violences armées

Elle affrontera la Russe Natalia Shadrina en 8es de finale ce dimanche 19 mars.

Pour rappel, les mondiaux de boxe féminine sont une compétition internationale qui réunit les meilleures boxeuses du monde dans catégories de poids. L’édition 2023 se déroule du 15 au 26 mars à New Delhi, en Inde, et accueille plus de 65 nations et 300 boxeuses. Ces mondiaux sont marqués par le boycott de plusieurs pays, dont les États-Unis, le Canada, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, qui protestent contre la présence des athlètes russes et biélorusses, accusés de dopage et de corruption.

Lire aussi : RDC : gala de Boxe à Kinshasa pour la célébration de la journée internationale de la discipline