Représentants de la CENCO et ECC

Les Églises catholiques et protestantes veulent des garanties sur la crédibilité du processus électoral, faute de quoi il serait « irresponsable de la part de tous d’avancer ».

Il apparait clairement qu’il y a un couac dans ce processus que plusieurs parties prenantes ne cessent de dénoncer. Pour leur part, les deux confessions religieuses l’ont fait dans une déclaration commune de la Mission d’observation électorale (MOE) conjointe Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) – Église du Christ au Congo (ECC).

Fiches d'indentification d'électeur
Fiches d’indentification d’électeur

Ainsi, se basant sur les nombreux cas de détournement des matériels électoraux et la possession par des individus non qualifiés des cartes d’électeurs, la MOE CENCO-ECC estime que «les faits observés posent un sérieux problème quant à la sécurisation du processus électoral en général et du matériel électoral sensible en particulier et sont susceptibles d’entamer sensiblement la confiance du public en ce processus électoral et d’en compromettre ainsi la crédibilité, y compris celle des résultats qui en résulteront».

Preuves accablantes

Durant la semaine qui s’achève, le député national et ancien ministre du Plan, et par ailleurs délégué général d’Ensemble pour la République pour le Grand Katanga, Christian Mwando Nsimba a exprimé les plaintes de son parti au représentant de la CENI à Lubumbashi, dénonçant le monnayage de l’enrôlement, la discrimination entre Provinces, le clientélisme, et les pannes des machines, sans oublier naturellement les « vols » des Kits… tout en annonçant même que « le chaos électoral s’installe ! ».

Carte d’électeur de Fabien Kuswanika obtenue à partir d’Europe

Plus grave encore à partir de la Belgique où il est installé, le journaliste congolais Fabien Kuswanika a révélé avoir obtenu plusieurs cartes d’électeurs en soudoyant le personnel de la CENI moyennant 5 $ (cinq dollars américains) et précisant que plusieurs congolais de l’étranger ont acquis des cartes de la même manière.

Lire :  Les députés d'Ensemble dénoncent le débauchage préparé par Mboso pour la CENI

Dans la province du Kasai, à Tshikapa, du matériel électoral et des centaines de cartes d’électeur ont été découvertes dans la jeep accidentée du député national Théo Kazadi.

Tous ces faits mis bout à bout ne présagent pas d’un processus électoral sécurisé et transparent…Lire aussi: Le député Théo Kazadi pris avec 40.000 fiches, 40.000 cartes vierges et autres effets de la CENI à Tshikapa