USM Alger contre FC Lupopo

Le FC Saint Eloi Lupopo a été puni sévèrement par l’USM Alger (Algérie) sur le score de 0-3 ! En effet, les cheminots de Lubumbashi sont allés s’incliner très lourdement (3-0) dans la capitale algérienne en match comptant pour la 1ère journée de la phase des groupes de la Coupe de la Confédération.

Les « Lumpas » ont été sérieusement malmenés tout au long de cette partie, à la surprise des parieurs, au regard de la préparation effectuée par les Congolais qui ont pris tout leur temps pour ce faire.

Cette déculottée sonne comme une mise en garde, et les poulains du gouverneur Jacques Kyabula devraient déjà commencer à penser à la 2ème journée qui s’annonce déterminante car une défaite est interdite.

En conférence d’après-match, l’entraîneur malien Mohamed Magassouba a pointé le problème : « nous sommes tombés sur un très grand morceau. Nous avons perdu des duels. Cela ne pardonne pas dans le haut niveau car le réalisme est de mise. Les attaquants adverses ont été très réalistes par rapport à nous », a commenté Mohamed Magassouba.

Mohamed Magassouba, entraineur du FC Lupopo

Taux de réussite élevé pour l’adversaire

« Le taux de réussite de l’adversaire était plus élevé que le nôtre. La situation se complique lorsque vous arrivez devant le but et vous manquez de réalisme alors que le but coordonne l’esprit de l’équipe. Si vous encaissez, ça vous déstabilise alors que si vous marquez, cela vous fortifie ».

L’entraîneur malien a également confié qu’ils sont tombés sur une grosse équipe composée des joueurs qui reviennent fraîchement du Chan, contrairement à ses joueurs qui n’ont plus joué un match de compétition depuis le mois de décembre. 

Lire :  Foot-amical/Pré-saison : Lupopo dompte les Amavoubis du Rwanda

« Finalement nous avons été complètement déconcentrés dans cette rencontre parce que nous n’avons pas pu être réalistes et nous avons encaissé des buts qu’on ne pouvait pas encaisser, si nous étions concentrés dans ce match. Nos joueurs ne sont pas en jambe et nous sommes tombés sur une grosse équipe dont beaucoup de joueurs ont joué la finale du CHAN. Je crois que nous devons mettre de l’eau dans notre vin, ne pas se déstabiliser davantage. Il faut comprendre que dans le football vous pouvez rater votre début et gagner la suite. Il faut toujours y croire », poursuit-il.

Notons que pour sa prochaine sortie, le FC saint Eloi Lupopo affrontera la formation de Marumo Gallants FC, le dimanche 19 février à Ndola en Zambie, ville choisie par les cheminots pour jouer leurs matchs à domicile, après la non-homologation du stade Frédéric Kibassa Maliba par la CAF. Lire aussi :