TP Mazembe

Le TP Mazembe a battu, dimanche 12 février, le Real Bamako sur le score de 3 buts 1, en match de la première journée de la phase de groupe D de la Coupe de la confédération de la CAF.

Cette rencontre s’est jouée au stade de Kamalondo, à Lubumbashi (Haut-Katanga).

Les Corbeaux lushois ont ouvert le score à la 25è minute de jeu grâce à Kitambala, tandis que le Real Bakako a égalisé à la 31è minute sur une réalisation de Coulibaly, qui a jeté le froid dans les gradins de « Mazebiens ».

Mais, 7 minutes plus tard, Glody Nganda redonnera l’avantage au club de Lubumbashi.

La mi-temps est intervenue sur cette petite avance de Mazembe au marquoir.

Au retour de la pause, les deux clubs ont sorti leurs jeux pour faire la différence.

Il faudra tout de même attendre la 90e minute de jeu pour que Patient Mwamba corse l’addition et permette à Mazembe de faire le break.

Avec ce succès à domicile, les poulains de l’entraineur Pamphile Miyaho ont réussi leur entrée en phase de poules de la Coupe de la Confédération de la CAF.

Les larmes de Trésor Mputu lors de ses adieux à Kamalondo

Trésor Mputu en larmes lors de ses adieux à ses supporters au stade TP Mazembe

Quelques minutes avant le du coup d’envoi de cette rencontre, Trésor Mputu a fait ses adieux aux supportes des “Corbeaux” à Kamalondo, dans un stade plein comme un oeuf, qui a rendu un vibrant hommage à la légende par des chants à sa gloire.

Vêtu d’un maillot noir et blanc, un short noir, une serviette sur l’épaule, l’ancien ballon d’Or africain a salué plusieurs zones chaudes du stade avant de craquer d’émotion. Son éternel numéro 8 sur les dos, Mputu a lâché ses premières larmes d’adieux, vite essuyés avec sa serviette. Le speaker a accompagné cet instant d’hommages par un « Mputu 30 ans de pouvoir » qui a raisonné dans toute l’arène.

Lire :  Mazembe écrase V. Club et consolide sa première place en play-offs

Face à la tribune latérale, l’émotion a submergé l’ancien milieu offensif qui a caché son visage complément. Les applaudissements multipliés, les fans debout et les cris de joie ont baissé pour laisser place au mot d’adieu, improvisé, du joueur. « Merci pour tout votre amour. Merci beaucoup », a déclaré le joueur en lingala. En pleurs, avant de se jeter dans les bras de sa compagne, Mputu a vécu son dernier grand moment avec ses supporters. Un dernier baroud d’honneur.

Lire aussi :