a Radio Communautaire pour la Paix de Bashali, RCPB, à Kitshanga

Des éléments du groupe terroriste du M23 auraient vandalisé et pillé une radio communautaire émettant à Kitshanga, en territoire de Masisi, dans le Nord-Kivu. En effet, selon plusieurs sources recoupées par l’ONG Journaliste en danger JED, une bonne partie de l’équipement de la basse fréquence de la Radio Communautaire pour la Paix de Bashali, RCPB, émettant à partir de Kitshanga, situé à près de 170 Km de la ville de Goma, en territoire de Masisi, a aurait été emporté par les éléments du M23, et d’autres vandalisés.

Personnel de la a Radio Communautaire pour la Paix de Bashali, RCPB

« C’est au soir du 4 février dernier que les hommes armés du M 23 ont forcé la porte de notre radio et y ont emporté les matériels suivant : 1convertisseur,8 batteries,2 imprimantes,1 desktop, 1 onduleur, 12 chaises, 1 stabilisateur, 4 microphones 1 carte son,4 casques et détruit 9 panneaux solaires,1 groupe électrogène de 5 KVA, 1 câble coaxiale, 1 boite de connexion, 7 portes ainsi que l’entrée principale de la station » indique Innocent Byamungu, directeur de la RCPB.

Actuellement le personnel de la station est en clandestinité dans la zone, craignant pour sa sécurité. Il a tout de même réussi à sauver l’émetteur qui a été un don du programme des nations unies pour le développement PNUD.

Présentement, cet équipement emporté est mis en vente dans la cité de Kitshanga à vil prix par les rebelles ajoute Innocent dans sa cachette.

Contacté par JED, les responsables du M 23 tant de la branche politique que militaire qui gèrent la zone, réfutent les faits tout en promettant de mener leurs propres enquêtes sur ces accusations. Lire aussi: Un rapport de HRW accuse le M23 soutenu par le Rwanda d’exécutions sommaires et recrutements forcés

Lire :  Sport : Le Stade des Martyrs fait peau neuve, les travaux de réfection avancent à grand pas