Gaston Mpfumu, président de G4

Gaston Mpfumu, président national du parti politique G4 « Génération 4 », est arrivé à Goma ce vendredi 27 janvier 2023, porteur d’un message de conscientisation des jeunes du Nord-Kivu.

À l’aéroport international de Goma, il a été accueilli par les cadres et membres de son parti en province du Nord-Kivu qui l’ont accompagné à pied avec fanfare, sous une forte pluie, jusqu’au stade les volcans, où il a tenu un meeting pour faire passer son message.

Gaston Mpfumu, dit venir s’enquérir personnellement de la situation sécuritaire actuelle dans l’est.

« À Kinshasa, on nous dit que Goma va tomber. J’ai voulu moi-même venir ici, que ça tombe pendant que je suis ici. », a-t-il déclaré.

Gaston Mpfumu appelle les jeunes à se prendre en charge et à s’enrôler dans les FARDC

Dans son allocution, il a appelé les jeunes à se prendre en charge et à s’enrôler dans les Forces armées de la République démocratique du Congo pour sauver la nation congolaise et surtout l’est du pays qui est attaqué par les terroristes du M23 soutenus par le Rwanda.

« La jeunesse doit se prendre en charge dans plusieurs sens. Sans la jeunesse, il n’y a pas un plan de relève et sans la jeunesse on ne peut pas finir la guerre dans l’est. Pour moi la jeunesse, c’est ça l’avenir du Nord-Kivu et de la République démocratique du Congo. Le président a appelé la jeunesse à s’enrôler dans l’armée. Si aujourd’hui l’armée est avec la jeunesse qui a subi ce qui se passe au Nord-Kivu, je pense qu’il y aura des solutions », a dit Gaston MPFUMU devant la presse de Goma.

Lire :  Beni : 79 détenus relaxés de la prison centrale de Kangbayi

Sur le plan électoral, il invite toute la population et tous les membres du parti politique G4 à s’enrôler massivement pour donner la chance à la jeunesse et aux nouvelles figures à la politique congolaise.

« Nous sommes derrière le président de la République, Félix Tshisekedi, nous soutenons l’enrôlement et nous demandons à tous nos militants de s’enrôler massivement », a conclu   Gaston Mpfumu. Lire aussi: Prise de Kitshanga par le M23 : la population se réfugie autour de la base MONUSCO

Amour Imani Christian