Ambassade de la RDC à Paris, France

L’enrôlement et d’identification des congolais de la diaspora, notamment ceux résidant en Afrique du Sud, Belgique et France débutent ce mercredi 25 janvier 2023. D’après la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), les Centres d’inscription (CI) sont implantés au sein des Ambassades de la République Démocratique du Congo dans chaque pays concerné. Pendant toute la durée de ladite opération, les Cl seront ouverts de mardi à dimanche, de 7h à 17h, heures locales.

Kit d’enrôlement des électeurs

« Pour participer à cette opération, les Congolaises et Congolais résidant dans les trois pays précités doivent présenter l’une des pièces suivantes : un passeport congolais en cours de validité ou une carte consulaire. Chacune de ces deux pièces est présentée cumulativement avec soit une carte ou attestation de résidence, soit avec une carte de séjour en cours de validité », précise la CENI dans un communiqué rendu public ce dimanche 22 janvier 2023.

S’agissant particulièrement de l’Afrique du Sud, les documents de séjour ci- après seront admis :

– Temporary residence permits (visa de résidence temporaire);

– Study visa (visa d’études) ;

– Work permit (visa de travail) ;

– Relative visa (visa pour personne dépendant d’un porteur de résidence permanente);

– Accompany spouse visa (visa pour conjoint (e) d’une personne ayant un visa de travail) ;

– Business visa (visa d’affaires) ;

– Retirement visa (visa de retraite) ;

– Permanent residence permit (résidence permanente).

Chaque requérant devra disposer des informations utiles sur son identité et sur ses origines.

« Les procédures de l’identification et de l’enrôlement des électeurs exigent la présence physique du requérant au Centre d’inscription pour la capture de sa photo, le prélèvement de ses empreintes digitales et de l’iris. L’inscription des électeurs au pays et à l’étranger est gratuite », a souligné la commission électorale nationale indépendante.

Lire :  Des congolais appellent à la candidature de Delly Sesanga à la présidentielle de 2023

La Cour constitutionnelle s’était prononcée sur la possibilité pour la CENI de procéder à l’enrôlement des congolais vivant à l’étranger. D’après l’arrêt rendu mardi 20 décembre 2022, seuls les congolais vivant en Afrique du Sud, en Belgique, au Canada, aux Etats-Unis et en France peuvent se faire enrôler en vue de voter lors des prochains cycles électoraux en RDC.

Cette communication de la commission électorale nationale indépendante intervient à quelques heures de la fin de cette opération à la première aire opérationnelle, toutefois d’après certaines indiscrétions, la CENI réfléchit sur la probabilité de rallonger à nouveau la durée de cette opération. Lire aussi: La CENCO et l’ECC sollicitent la prolongation de la durée de l’enrôlement des électeurs

Laisser une réponse