Rémy Segihobe

Rémy Segihobe Bahati, a échangé avec plus de 100 jeunes de certains quartiers de la ville de Goma, au Nord-Kivu, sous le thème « Entrepreneuriat, socle du développement de notre pays », mardi 17 janvier 2023, en la salle Bologna.

Pendant plus de deux heures, ce jeune notable a partagé son expérience dans l’entrepreneuriat et pour conscientiser les jeunes participants à entreprendre pour leur bien et pour le développement du pays.

Plusieurs exemples de son entreprise Blessing Business Services « BBC » et de certains jeunes innovants qui se démarquent depuis quelques temps dans la lutte contre le chômage ont été soulevés pour encourager ces jeunes à penser plus à l’entrepreneuriat que de rester bras croisés dans l’attente d’un emploi hypothétique dans des bureaux climatisés.

Accompagner les jeunes de Goma dans l’entrepreneuriat

« C’est le bon moment pour sensibiliser les jeunes qui pensent que tous vont seulement travailler dans des ONG ou institutions de l’Etat, à créer leurs propres entreprises, bref à entreprendre. Il est grand temps que nous puissions accompagner les jeunes qui ont des projets, des jeunes qui veulent aussi voler de leurs propres ailes. », a dit Rémy Segihobe.

Selon lui, il y a des jeunes qui ont des projets, mais qui manquent seulement d’encadrement.

Avec son expérience non négligeable dans l’entrepreneuriat, il promet de partager ses connaissances dans ce domaine aux jeunes soucieux d’entreprendre une fois le besoin ressenti.

« Comme nous avons un peu de l’expérience d’une dizaine d’années, nous avons pensé qu’on peut amener un plus pour encourager les jeunes à entreprendre. Aujourd’hui nous avons vu les jeunes qui ont la bonne foi d’entreprendre, mais ils manquent juste les gens qui peuvent les accompagner, et nous sommes là, nous avons décidé d’accompagner les jeunes et ça ne sera pas la dernière fois. », a-t-il déclaré. Lire aussi: Goma : Rémy Segihobe fait adhérer une centaine de cadres de sa fondation à L’UDPS

Lire :  Beni : Mbenze Yotama exige des poursuites judiciaires contre les policiers et militaires qui ont torturé des élèves

Amour Imani Christian