Jean-Claude Muyambo, candidat à la présidentielle 2023

Jean-Claude Muyambo Kyassa, s’est déclaré candidat à la prochaine présidentielle en RDC, à l’occasion d’une matinée politique de son parti politique, Solidarité Congolaise pour la démocratie (SCODE), organisée à Lubumbashi (Haut-Katanga), mardi 3 janvier 2023.

« Le peuple congolais doit savoir que je suis candidat président pour les élections de 2023 » a-t-il dit devant les militants de son parti politique.

Jean-Claude Muyambo devant ses militants à Lubumbashi, le 3 janvier 2023

Allié du président Félix Tshisekedi, Jean-Claude Muyambo, qui s’était proclamé coordonnateur de l’Union sacrée pour la nation dans le Haut-Katanga, a également annoncé qu’il quittait l’union sacrée de la nation qu’il dit avoir soutenu depuis sa création. Selon lui, il n’est pas comptable de l’échec de l’actuel pouvoir car n’ayant pas participé à la gestion de la chose publique.

Il a également clarifié sa position par rapport à l’autre candidat déclaré, Moïse Katumbi Chapwe :

« Certains diront qu’on t’a vu chez Moïse Katumbi et en même temps tu es candidat président ? Il n’y a aucun problème à le rencontrer et je le ferai encore, ensemble, on va se mettre d’accord. Nous allons diriger ce pays », a-t-il.

Pour rappel, Moise Katumbi avait annoncé, lors d’une interview à RFI vendredi 16 décembre dernier, son départ de l’Union sacré de la nation, la plate-forme qui soutient le président Tshisekedi. Son retrait a d’ailleurs entrainé le départ, du gouvernement de coalition, de quelques ministres de son parti « Ensemble pour le République ». Lire aussi: La 1ère Convention nationale du parti désigne Moïse Katumbi candidat à la présidentielle de 2023

Lire :  l'Union sacrée de Félix Tshisekedi: le poker-menteur