Territoire d'Inongo dans la province du Mai-Ndombe

Dans la province du Mai-Ndombe l’opération d’enrôlement et d’identification des électeurs tarde à être lancée au territoire d’Inongo, dix jours après le démarrage dans les provinces de l’Ouest du pays.

Le secrétaire exécutif provincial de la CENI justifie ce retard par les contraintes géographiques de la province qui exigent notamment de parcourir des cours d’eau.

Une vue du port d’Inongo (Mai-Ndombe)

« Nous sommes dans le Mai-Ndombe, ce n’est pas seulement ici, est-ce que partout on a déployé le même jour ? Ce n’est pas notre cas seulement. Vous connaissez très bien la situation géographique de Mai-Ndombe. C’est une obligation. Nous sommes en train de travailler, nous nous déployons », a dit Faustin Ngokumu, secrétaire exécutif provincial de la CENI.

Déjà la nuit de mardi, une baleinière assurant le déploiement du personnel et les matériels de la CENI, prise par le vent, a échoué sur le lac Mai-Ndombe.

« Je suis dans la baleinière, il n’y a rien. C’est le vent qui les avait pris mais il n’y a aucun dégât, ni en matériels, ni en vies humaines », a rassuré M. Ngokumu.

L’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs aura lieu dans sept sur huit territoires de la province de Mai-Ndombe. Dans le territoire de Kwamouth, elle a été reportée à février à la suite de l’insécurité née du conflit communautaire entre Teke et Yaka. Lire aussi: CENI : Les Centres d’inscription seront ouverts les 4, 16 et 17 janvier pour identification et enrôlement

Lire :  Denis Kadima : « La CENI ne s’érigera pas en grand électeur, c’est-à-dire l’élue des électeurs, mais plutôt, elle respectera scrupuleusement le choix des électeurs »