Les présidents Joao Lourenço et Félix Tshisekedi

Le président congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est entretenu avec son homologue Joao Lourenço, Président de la République d’Angola, au sujet de la crise sécuritaire dans l’est de la RDC.

Médiateur désigné par la CIRGL, la SADC et l’Union Africaine pour régler de manière pacifique le conflit entre la RDC et le Rwanda, le Président Lourenço était auparavant à Kigali, le vendredi avant d’atterrir, ce samedi 12 novembre, à Kinshasa.

Le président angolais Joao Lourenço reçu à Kinshasa par Félix Tshisekedi

Les deux dirigeants ont eu une séance de travail au Mont Ngaliema, au palais présidentiel de la RDC, en présence du Premier ministre congolais et des ministres des Affaires Étrangères de leurs pays respectifs. Selon la présidence de la RDC, « après le président Lourenço, l’ancien Président Uhuru Kenyatta, facilitateur désigné par l’Union africaine dans le processus de Nairobi pour la paix et la sécurité dans l’est de la RDC, viendra à Kinshasa, dimanche 13 novembre, pour une visite de travail de 48 heures ».

Le communiqué de la présidence précise en outre qu’« à Kinshasa, le facilitateur Kenyatta envisage de rencontrer près d’une cinquantaine de représentants des communautés des provinces de l’Ituri, Nord et Sud-Kivu ainsi que des chefs d’institutions ». Lire aussi: Tripartite de Brazzaville : Joao Lourenço pose un lapin à ses homologues

Lire :  Denis Mukwege : « Sur plusieurs plans, notre pays va très mal. Aujourd’hui, nous sommes devant une crise existentielle »