Le gouvernement congolais assiste les déplacés de Kwamouth

Le gouvernement congolais a enfin pris en main la charge d’assister les déplacés de tueries survenu à Kwamouth, dans la province du Kwilu. C’est dans ce cadre qu’environ 500 ménages des déplacés de Kwamouth se trouvant dans la ville de Bandundu (Kwilu), ont bénéficié jeudi 20 octobre de l’assistance du gouvernement constituée de vivres, notamment des sacs de sucre, manioc, riz, des boîtes de conserves, des bidons d’huile, des mousses, des pagnes et d’autres biens non alimentaires.

Outre ces vivres et biens non alimentaires vivres, la délégation a remis à chaque ménage des déplacés, une enveloppe de 100 dollars américains pour leur permettre de rejoindre leurs villages d’origine. 

Assistance du gouvernement aux déplacés de Kwamouth

Le gouvernement congolais assiste les déplacés de Kwamouth

C’est le ministre national des Affaires sociales et Actions humanitaires, Modeste Mutinga qui a remis symboliquement ces dons aux déplacés en présence de quatre autres membres du gouvernement, en séjour à Bandundu, ainsi que du gouvernement provincial du Kwilu. C’est sous une pluie battante que la délégation gouvernementale a visité les entrepôts du marché central de Malebo à Bandundu où sont logés ces déplacés.

Dans un mémorandum, les déplacés ont remercié le gouvernement pour l’assistance, mais tiennent à tout prix à quitter Bandundu à cause de mauvaises conditions de vie.

« Nous souhaiterions que les autorités puissent intervenir pour que nos conditions de vie soient améliorées. Nous vous demandons que nous soyons libérés pour aller dans des milieux que nous pourrons vivre », a dit le délégué de ces déplacés.

Tout en exhortant ces victimes des atrocités de Kwamouth ayant reçu l’enveloppe de partir réellement dans leurs milieux, ces membres de l’exécutif national, les ont aussi invitées « à dénoncer tous les ennemis de la paix et à reprendre la cohabitation pacifique ».

Lire :  Des coupeurs de route armés bloquent le trafic routier entre Kinshasa, Bukanga Lonzo et Bagata

D’autres sites dans le Grand Bandundu seront aussi visités par la délégation gouvernementale

Notons qu’après le chef-lieu du Kwilu, la délégation va se rendre dans d’autres sites d’accueil dans l’espace grand Bandundu, selon le ministre de l’Intégration régionale, chef de la délégation, Didier Manzenga.

« Je voudrais ici vous informer que son excellence Félix Tshisekedi a donné des instructions claires à son gouvernement notamment au Premier ministre pour que nous puissions venir ici à Bandundu assister nos frères et sœurs sinistrés de Kwamouth. Comme vous le savez bien, une grande équipe gouvernementale était déjà à Kwamouth après la réunion que le Président de la République a tenu avec les trois gouverneurs de l’ancienne province de Bandundu, nous membres du gouvernement, originaires de grand Bandundu, nous n’avons pas voulu rester indifférents vis-à-vis de nos frères. Nous avons sollicité et obtenu un ordre de mission pour venir assister nos frères et sœurs déplacés de Kwamouth et des villages environnants. Nous allons visiter là où se trouvent nos frères et sœurs, parler avec le gouverneur et son équipe. Enfin, nous allons aller dans tous les autres sites de Kwilu et Kwango notamment aussi de Maï-Ndombe là où il y a les déplacés, nous allons les assister et faire le rapport au gouvernement », a indiqué Didier Manzenga.

Font partie de la délégation, les ministres de l’Intégration régionale, des Affaires humanitaires, du numérique, la ministre près le président de la République, la vice-ministre de la Défense et la gouverneure de Mai-Ndombe.

La province du Kwilu compte, à ce jour, plus de 30.000 déplacés de Kwamouth parmi lesquels on a déjà enregistré 8 décès. Lire aussi:Le cardinal Ambongo a remis au Premier ministre le rapport de sa mission à Kwamouth