Trophée CAN

On compte déjà dix pays candidats à l’organisation de la CAN 2025, en remplacement de la Guinée. En effet, au lendemain de l’annonce du retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est exprimé samedi 1er octobre à l’issue du comité exécutif de l’instance à Alger. Le dirigeant a assuré que plusieurs pays envisagent déjà de candidater pour remplacer le pays de Naby Keita.

« Environ 10 pays ont déjà l’ambition de déposer une candidature à la CAN 2025, dont certains sous la forme de candidature commune », a révélé le sud-africain. Alors que l’Algérie et le Nigeria ont déjà commencé à se positionner ces dernières semaines, le Maroc songerait à candidater.

Patrice Motsepe
Patrice Motsepe élu président de la CAF

L’Algérie, vainqueure de la CAN 2019, affiche aussi ses ambitions. 35 ans après la première édition sur le sol de Fennecs, le président de sa Fédération de football, Djahid Zefizef, a annoncé samedi lors du tirage au sort du septième championnat d’Afrique des nations à Alger que l’Algérie serait candidate à l’organisation de la CAN 2025.

Cette déclaration d’intention intervient au lendemain de la décision de la Confédération africaine de football de destituer la Guinée, pays qui a accumulé trop de retard dans la construction des infrastructures, de son rôle d’organisateur.

Par ailleurs, concernant le retrait de l’organisation de la compétition continentale de football à la Guinée, le président de la CAF, Patrice Motsepe, a déclaré : « Le football africain doit être de classe mondiale, les infrastructures doivent être de classe mondiale, la Guinée n’est pas prête à organiser la CAN 2025, il y a 10 pays africains qui ont l’intention d’organiser la CAN 2025 »

Lire :  Affaire Guelor Kanga : la FECOFA fait appel de la décision de la CAF rejetant sa plainte

Le Maroc, le Nigeria et le Sénégal Intéressés

« Je peux vous assurer que nous n’allons pas choisir un pays qui n’est pas au niveau requis pour satisfaire à nos critères », a-t-il prévenu, sans toutefois nommer ces pays. Le Maroc, le Nigeria et le Sénégal pourraient également faire partie de cette liste.

Pour rappel, la CAF a réuni, samedi à Alger, son comité exécutif, qui a commencé à recevoir les nouvelles candidatures pour la CAN 2025. Un responsable de la fédération marocaine a fait savoir samedi que son pays « envisage » d’être candidat. « Aucun pays ne sera favorisé » pour organiser la CAN, a toutefois affirmé Patrice Motsepe. Lire aussi: CAN 2023/2e journée : Les Léopards mordent la poussière devant les Crocodiles du Nil du Soudan 1-2