Naufrage d'un bateau

Six bateaux ont fait naufrage vendredi 30 septembre sur le lac Albert vers Kasenyi dans le sud du territoire d’Irumu (Ituri), causant la perte de 60 tonnes de ciment gris et quatre mille deux cents casiers de bière en provenance de l’Ouganda, qui se sont renversés dans l’eau.

C’est vers 23 heures locales que six bateaux en provenance de Toroko, une cité ougandaise proche du lac Albert pour Kasenyi à 55 kilomètres de la ville de Bunia au sud du territoire d’Irumu, ont fait naufrage sur le lac Albert. Ces embarcations transportaient des matériaux de construction, dont 66 tonnes de ciment et d’autres des boissons ainsi que des produits vivriers.

Arrivés à quelques mètres du lieu d’accostage, ils ont été secoués par un vent violent qui a provoqué cet accident.

Aucune perte en vies humaines n’a été signalée.

Selon le commissaire lacustre du lac Albert, Udar Ulama, cet incident constitue une énorme perte pour les opérateurs économiques qui se ravitaillent en Ouganda. Il invite les armateurs à renforcer les mesures de protection de leurs embarcations, mais aussi à veiller au respect de tonnage.

De son côté, le coordonnateur provincial du service de la protection civile, Robert Njalonga, invite le gouvernement à envisager l’instauration d’une station météorologique sur le littoral pour permettre aux armateurs de prendre des dispositions utiles en vue de la sécurité de leurs bateaux. Lire aussi: Maniema : deux écoliers disparus dans un naufrage sur la rivière Lulindi

Lire :  Equateur : 3ème décès dû à l’épidémie d’Ebola à Mbandaka