Affaire 21.000 USD d’émoluments : une commission spéciale pour auditionner les députés Sesanga et Kasekwa

Les 21.000 USD d’émoluments des députés nationaux continuent à faire des vagues : l’Assemblée nationale qui n’arrive toujours pas à digérer la révélation des scandaleux émoluments des élus congolais, a décidé de mettre en place une commission spéciale pour auditionner les députés Delly Sesanga (Envol) et Jean-Baptiste Kasekwa(Ecidé), sur leurs « allégations » à propos des 21.000 USD des émoluments que toucheraient les députés nationaux.

Jean-Baptiste Kasekwa

C’est le mardi 27 septembre que la plénière de l’Assemblée nationale a adopté la résolution instituant ladite commission, qui aura 15 jours pour déposer son rapport de l’audition au bureau de la chambre basse du parlement.

« Je sollicite de l’auguste assemblée la mise sur pied d’une commission spéciale temporaire qui aura pour but d’entendre les deux collègues afin qu’ils puissent nous éclairer sur les motivations profondes qui les ont poussés à tromper l’opinion par des allégations mensongères », a déclaré le député Mbemba.

Il y a quelques semaines, Martin Fayulu avait dénoncé le fait que le député congolais gagne beaucoup plus que leurs collègues des pays riches comme la France et les États-Unis. L’opposant au régime Tshisekedi a évalué à 21.000 USD les émoluments des élus.

Dénonciation soutenue par les députés Jean-Baptiste Kasekwa et Delly Sesanga. Ce dernier a d’ailleurs estimé que la session budgétaire en cours et l’Assemblée Nationale devrait se pencher sur la question de la réduction du train de vie des institutions de la République. Lire aussi: Assemblée nationale : le bureau Mboso menace de sanctionner les députés qui soutiennent la dénonciation de Fayulu

Lire :  RDC : les chefs des institutions politiques ont rencontré André Bokundoa de l’ECC