Christophe Mboso

Le bureau du président de l’Assemblée nationale a finalement réagi à la polémique créée par la dénonciation de Martin Fayulu concernant les émoluments de 21 000 dollars américains que perçoivent les députés nationaux.

« Les députés nationaux qui s’évertuent à faire semblant de soutenir, mais sans le prouver, les propos mensongers portant le salaire des députés à 21.000 USD seront sanctionnés », a écrit le Directeur de cabinet de Christophe Mboso.

Et de poursuivre : « Dans un passé récent, le Directeur de cabinet du président de l’Assemblée Nationale a promis aux députés Papy Nyango et consorts qu’ils allaient être sanctionnés. Cela n’a pas tardé. Avancer une déclaration sans le prouver est condamnable », ajoute-t-il.

Depuis la dénonciation de Martin Fayulu, les députés nationaux sont divisés et ne parlent pas le même langage sur leurs émoluments. Alors que le député Delly Sesanga est de même avis que Martin Fayulu, d’autres élus, en revanche, tentent de convaincre l’opinion du contraire, en avançant chacun des chiffres contradictoires. Lire aussi : Martin Fayulu dénonce le salaire faramineux des députés congolais : « Un député national touche 21.000 USD par mois »

Lire :  RDC : Kamerhe, Bahati et Mboso s'affrontent pour le perchoir de l'Assemblée nationale