Vidiye Tshimanga, conseiller de Félix Tshisekedi

Vidiye Tshimanga, ancien conseiller stratégique du Président de la République recouvre la liberté provisoire depuis ce mardi 27 septembre soir. Il vient de quitter la prison centrale de Makala où il était détenu depuis le 21 septembre.

Mais selon le parquet, il va continuer de comparaître en étant libre au parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Gombe qui poursuit son instruction sur la tentative de corruption et de trafic d’influence, faits se rapportant à ses conversations filmées avec des supposés investisseurs dans le secteur minier. 

Vidiye Tshimanga, a été auditionné le mercredi 21 septembre par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Gombe et placé sous mandat d’arrêt provisoire le même jour.

L’ancien conseiller stratégique de Félix Tshisekedi est enquêté sur des faits constitutifs de prévention de corruption présumée après une vidéo le montrant en train de négocier des pourcentages de commission pour sa société COBAMIN avec des pseudos investisseurs dans le secteur minier.

Vidiye Tshimanga a démissionné de son poste le 16 septembre. Cette démission faisait suite à la publication, le 15 septembre, par le journal suisse Le Temps, de plusieurs vidéos dans lesquelles il négociait de l’argent auprès de pseudo-investisseurs. Vidiye Tshimanga parle toujours de manipulation. Lire aussi: RDC : Vidiye Tshimanga placé sous mandat d’arrêt provisoire

Avec Radio Okapi.net

Lire :  RDC/Justice : l'ancien Dg de la RVA Bilenge Abdallah acquitté