RDC : Vidiye Tshimanga placé sous mandat d’arrêt provisoire

Le Parquet Général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe a auditionné, ce mercredi 21 septembre, Vidiye Tshimanga, ancien conseiller du président congolais Félix Tshisekedi sur les questions stratégiques. Après plus de 7 heures d’audition, le parquet a décidé de le placer sous mandat d’arrêt provisoire. Il a été conduit à la prison centrale de Makala.

Il est reproché à M. Tshimanga des faits étant susceptibles de la prévention de corruption à la suite de la diffusion d’une vidéo, le montrant en sa qualité de conseiller spécial du président de la République en train de proposer ses services auprès des pseudos investisseurs pour l’acquisition des licences minières en RDC.

Pour rappel, Vidiye Tshimanga a été filmé en cachette pendant qu’il promettait à des investisseurs mystérieux de leur faciliter l’obtention de licences minières, dans un restaurant de Londres (Grande-Bretagne). Mais selon lui, il s’agit d’un « grossier montage et des calomnies qui ont porté atteinte à sa dignité et à celle du Chef de l’État ». Face au tollé provoqué par ce scandale, l’ex-conseiller stratégique a présenté sa démission auprès du président Tshisekedi à la suite de cette affaire. Lire aussi: La Cour d’appel de Gombe ouvre une information judiciaire contre Vidiye Tshimanga

Lire :  Affaire François Beya : des arrestations au sein de la Garde Républicaine et d’autres unités des FARDC

Leave a Reply

Your email address will not be published.