Goma : Vital Kamehre face au M23 et la MONUSCO

Accompagné de son épouse Vital Kamehre président fondateur du parti Union pour la nation congolaise (UNC) est arrivé ce lundi 12 septembre dans la ville touristique de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Aussitôt après l’atterrissage de l’avion qui le transportait à l’aéroport international de Goma, Vital Kamehre et sa suite se sont rendus au stade Afia de Goma, où il a tenu son meeting populaire devant une foule compacte mobilisée pour l’écouter, malgré la décision du maire de la ville.

Pas un mot sur la politique

« Je ne suis pas ici pour faire la politique et je ne dirai aucun mot sur la politique. Je ne peux pas faire la politique quand les larmes et le sang de nos compatriotes coulent« , a déclaré le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) pour son premier contact avec la foule. Il a soigneusement évité de se prononcer sur la politique RD congolaise, et l’action du gouvernement.

Toutefois, celui que l’on surnomme « le Pacificateur » a touché plusieurs aspects de la vie du pays, dont la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie est de la RDC. Au sujet de la résurgence du phénomène M23 au Nord Kivu, Kamehre s’est dit très navré par cette situation, qui, dans le temps avait été éradiquée. Il a par cette même occasion appelé la population locale à plus de collaboration avec les services de sécurité en vue de mettre définitivement fin à ce phénomène qui freine l’élan de développement de la province dans le secteur socio-économique.

Par ailleurs, le patron de l’UNC est revenu dans son discours sur les revendications de la population exigeant le départ de la MONUSCO du sol congolais. Tout en reconnaissant les multiples défaillances observées dans le rang de la Mission onusienne, Vital Kamehre a révélé à population de Goma qu’un processus de retrait de cette mission en RDC est déjà amorcé et tient à rassurer l’opinion publique que le gouvernement congolais veille au quotidien sur cette question.

Lire :  Nord-Kivu : Arrêtés à Rutshuru, 4 des 5 présumés ADF transférés à Goma

Rappelons que l’ancien directeur de cabinet du chef de l’État congolais vient à partir de ce lundi 12 septembre d’entamer une tournée à l’est du pays, marquant sa rentrée politique après plus deux ans de détention à la prison centrale de Makala dans le dossier 100 jours. Lire aussi: RDC : rentrée politique de Vital Kamerhe par une tournée dans l’est du pays

Venatche Ndaliko