RDC : la Haute Cour militaire accorde la liberté provisoire à François Beya

La Haute Cour militaire a accédé, ce mardi 16 août, à la demande de remise en liberté provisoire sollicitée par de l’ex-conseiller spécial en matière de sécurité du Président Félix Tshisekedi, François Beya.

Ce dernier est jugé depuis quelques mois pour complot contre le Chef de l’État.

La Haute Cour a examiné le rapport médical de son médecin, qui conclut à la maladie de François Beya et ses coaccusés sollicitant ainsi tous une liberté pour raison de santé.

Dans leur conclusion, les médecins requis par la Haute Cour ont recommandé « l’évacuation sanitaire urgente » de François Beya en vue de sa prise en charge par ses médecins traitants.

L’ex-patron du Conseil national de sécurité (CNS) est accusé, avec quatre autres policiers et militaires, de complot contre le Chef de l’Etat, offense à celui-ci, incitation des militaires à commettre des actes contraires à la discipline et violation des consignes. Lire aussi: Procès François Beya: Le Tribunal se prononce sur sa demande de liberté provisoire le mardi 16 août

Lire :  Goma : le calme précaire après l’éruption volcanique

Leave a Reply

Your email address will not be published.