Kasaï oriental : une grande partie de  Mbuji-Mayi dans l’obscurité à la suite d’une panne à la centrale de la MIBA

Une grande partie de la ville de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) est plongée dans le noir depuis plus d’une semaine.  La direction générale de l’entreprise Energie du Kasaï (ENERKA), qui exploite l’énergie de la centrale hydro électrique de la Société minière de Bakwanga, justifie cette situation par une panne de deux machines sur les trois que compte la centrale.

Le directeur général d’ENERKA, Victor Kabongo Kavich, assure que des équipes sont à pied d’œuvre pour décanter partiellement la situation :

« Nous avons des difficultés au niveau de l’exploitation à Tshiala, où subitement on est tombé sur une machine sur les trois qui tournaient. Les efforts ont été déployés si bien que dimanche 14 aout, les gens avaient remarqué quand même un léger changement, parce qu’on venait de remettre la deuxième machine au réseau et la machine ne fera que 24 heures pour reposer encore des problèmes. »

Selon lui, les équipes ont travaillé d’arrache-pied la nuit et ont découvert la panne de la deuxième machine.

Dès qu’elle sera remise en service, la situation va un peu changer dans le bon, espère-t-il.

Victor Kabongo promet de prendre des pièces sur l’une des machines pour rendre opérationnelle la 3eme machine dans pratiquement 15 à 20 jours.

« Nous exploitons avec les veilles machines. Vu la modicité de nos moyens financiers, Je suis présentement à Kinshasa en négociation avec les partenaires pour pouvoir nous sortir de cette crise » conclut Victor Kabongo. Lire aussi: Kasai oriental : les populations de Mbuji-mayi contraintes au régime sec

Lire :  RDC : une foire économique s’ouvre à Mbuji-Mayi ce lundi

Leave a Reply

Your email address will not be published.