Beni : contrôle systématique à la barrière Mukulya, après une attaque Mai-mai

Des hommes armés assimilés aux miliciens Mai-mai ont attaqué la barrière Mukulya, sur l’axe routier Beni-Butembo, à la sortie sud de la ville de Beni dans la soirée du dimanche 15 août 2022.

Contacté par infocongo.net, Kasereka Munyu, le chef du quartier lyakobo où l’attaque a eu lieu, révèle que tout serait parti de l’arrestation par les services de contrôle affectés sur ce lieu, d’un jeune homme qui serait membre de ce groupe d’hommes armés. Aussitôt informés, ses compagnons d’armes sont allés s’attaquer aux agents de l’ordre pour libérer leur compagnon en tirant des coups de feu.

« Effectivement M. le journaliste, il s’est agi des miliciens Mai-mai qui se sont attaqués à nos forces voulant libérer le leur qui était déjà aux arrêts, ces coups de balles ont plongé notre population dans une panique sans pareil, car elle croyait déjà à une attaque des combattants ADF », a indiqué Kasereka Munyu.

Les sources officielles soutiennent que ces assaillants ont été farouchement repoussés par les forces de sécurité et qu’aucun dégât n’a été enregistré. À la suite de cette situation, les services de contrôle affectés à la barrière Mukulya ont renforcé leur système de contrôle des pièces d’identité à la barrière de Mukulya pour tenter de dénicher les malfrats qui continuent de semer terreur et désolation dans la population.

Il sied de rappeler que cette nouvelle attaque armée intervient 48 heures après une autre, qui avait pris pour cible la barrière de Butembo-Kangothe, toujours sur cet axe routier, au cours de laquelle 5 policiers avaient été tués, 3 jeeps de la police incendiées et 8 armes de guerre ravies par les inconnus auprès des éléments des forces l’ordre. Lire aussi: Ituri : l’armée neutralise 4 miliciens Mai-mai et récupère deux armes de guerre à Mahu

Lire :  Beni : la nouvelle société civile congolaise alerte sur la présence d’ ADF dans le Ruwenzori

Venatche Ndaliko/Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.