Kasaï-Oriental : Miabi et Lupatapata pourvus de 3 mini-réseaux d’adduction d’eau potable

Les territoires de Miabi et Lupatapata dans la province du Kasaï-Oriental possèdent désormais 3 mini-réseaux d’adduction d’eau potable réalisés dans le cadre du Projet de renforcement des infrastructures socio-économiques (PRISE).

Ces ouvrages réalisés sur financement de la Banque africaine de développement (BAD), ont été inaugurés par le ministre du Développement rural, François Rubota lundi 1er aout.

Le mini-réseau d’adduction d’eau de Miabi, possède un château d’eau d’une capacité de 200 mètres cubes qui alimente 17 bornes fontaines, tandisqu’au territoire de Lupatapata, ce projet a construit 2 deux mini-réseaux d’adduction d’eau potable.

Il y a également le château d’eau de Tshibombo, qui a une capacité de 150 mètres cube et celui de Tshilunde dans le secteur de Mukumbi, d’une capacité de 50 mètres cube.

Le coordonnateur du projet PRISE, Déo Nsunzu, a indiqué que ces mini-réseaux d’adduction d’eau visent à améliorer l’accès à l’eau potable à près de 2 600 000 personnes de l’espace Kasaï.

Dans le cadre du projet PRISE, le ministre Rubota va également remettre d’autres ouvrages notamment les écoles, les centres de santé construits au Kasaï-Oriental.

Lire :  Symphorien Mbombo Lona, l'un des 13 parlementaires fondateurs de l'UDPS est mort

Leave a Reply

Your email address will not be published.