Beni : paralysie partielle des activités socio-économiques à la suite d’une manifestation anti-MONUSCO

Les activités socio-économiques ont tourné au ralenti au centre-ville de Beni ce lundi 25 juillet 2022. Des portes de boutiques, magasins, restaurants et autres sont restées fermées. Par ailleurs, une timidité s’est observée dans le secteur du transport en commun. 

Cette situation a fait suite à l’appel des groupes de pression et mouvements citoyens, exigeant le départ de la Mission des nations unies pour la stabilité du Congo (MONUSCO) au Nord Kivu. Ces groupes de pression et mouvements citoyens décrient ce qu’ils qualifient d’inefficacité de la MONUSCO dans le processus de pacification de la partie est du pays, 20 ans après son avènement en RDC.

Un dispositif important d’agents de sécurité et de l’ordre a été renforcé dans différents coins chauds de la ville de Beni, pour prévenir toute éventualité.

Il sied de rappeler que cette série de manifestations anti-MONUSCO survient après les propos tenus par Modeste Bahati Lukwebo président de la chambre haute du parlement ayant indexé la MONUSCO comme étant défaillante dans le processus de pacification de la partie est du pays.

Venatche Ndaliko/ Beni

Lire :  Le DG de l'OCC à Goma pour optimiser les activités de contrôle embarquement