Milicien Mai-mai

Les miliciens Mai-Mai ont signé une attaque sanglante la nuit du lundi à ce mardi 05 juillet 2022, dans la cellule Furu située dans le quartier Congo Ya Sika, au centre-ville de Butembo (Nord-Kivu).

D’après nos sources, deux personnes ont trouvé la mort au cours de cette opération. Les victimes sont des hommes.

Le commandant urbain de la Police Nationale Congolaise (PNC) qui a confirmé l’information, précise que les victimes sont celles qui ont été les premières à alerter sur cette incursion.

« Nous avons constaté un corps qui gisait à même le sol à côté de la maison de monsieur Mbale. C’est le garçon voisin du chef qui alertait les gens de la cellule. C’est comme ça qu’ils l’ont abattu à bout portant (en lui tirant dessus) au niveau du bassin. Il a succombé sur le lieu (…), le matin, on a appris encore le cas d’un autre corps sans vie. Ils ont ligoté une personne et l’ont poignardée sur le lieu. Nous l’avons aussi déposé au niveau de l’hôpital Matanda » a expliqué le commissaire supérieur principal Polongoma Di-Ntoto Jean-Paul.

La ville de Butembo fait face à un cycle de violence sans précédent. Lundi dernier, un infirmier a été assassiné par des miliciens Mai-Mai lors de ses prestations de services au poste de santé « Tout est grâce ». Une situation qui inquiète plusieurs habitants de Butembo, qui exigent une sécurité parfaite en interpellant les services de sécurité. Lire aussi: Nord-Kivu : Mgr Sikuli condamne l’attaque d’une église catholique par des Mai-mai à Bunyuka

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  Beni :16 morts dans une nouvelle embuscade ADF près d'Oïcha