Nord-Kivu : à Goma une manifestation contre le Rwanda dégénère en pillages

A Goma dans la province du Nord-Kivu, une manifestation pacifique organisée mercredi à l’appel du mouvement citoyen La Lucha et la société civile locale, a viré à des actes de violence et de pillages des commerces tenus par des personnes d’apparence nilotique.

Cette manifestation qui a drainé du monde et qui était autorisée par le Maire militaire de la ville avec des itinéraires précis, a commencé à déraper quand des centaines des manifestants ont campé devant le poste-frontière dit de la Grande Barrière qui sépare Goma de la ville rwandaise de Gisenyi, menaçant de pénétrer sur le territoire rwandais.

Selon des témoins, la police a dû faire usage des gaz lacrymogènes pour dissuader les manifestants qui par dépit se sont tournés contre les commerces tenus par des personnes d’ascendance tutsi de la ville. Lire aussi: Nord-Kivu : 48 heures après la prise de Bunagana, le silence de Kinshasa laisse perplexe

Lire :  Ebola : une feuille de route conjointe RDC-Rwanda adoptée

Leave a Reply

Your email address will not be published.