Combattant M23

L’agglomération frontalière de Bunagana est tombée ce dimanche matin aux mains des terroristes du M23, annoncent ce lundi diverses sources sécuritaires à Kinshasa.

D’intenses combats à l’arme lourde opposaient ces dernières 48 heures les troupes régulières des FARDC aux rebelles du M23 qui seraient appuyés par l’armée rwandaise selon les autorités congolaises.

Selon les mêmes sources, les forces insurgées du M23 contrôleraient depuis ce lundi matin l’ensemble de cette localité frontalière de l’Ouganda, sauf le poste douanier.

Si cette information se confirmait, elle serait un bien triste cadeau pour le Chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi qui fête aujourd’hui son anniversaire de naissance, et qui se trouve en plein processus de négociation avec son homologue du Rwanda Paul Kagame, sous la médiation de l’Union africaine conduite par le Président angolais Joao Lourenço. Lire aussi: RDC : Deux enfants tués dans un bombardement attribué au M23 et au Rwanda à Rutshuru

Lire :  Augustin Matata Ponyo : derrière le procès, des enjeux politiques cachés