Site minier à Tshikapa

Dix personnes ont trouvé la mort mardi lors d’un éboulement dans une mine artisanale située dans la localité de Samba, secteur de Bapende, près de la ville de Tshikapa, dans la province du Kasaï.

Aux dernières nouvelles, jusqu’à jeudi 9 juin matin, les dix corps de creuseurs artisanaux ont été retrouvés et la onzième personne a été réanimée, a indiqué à Radio Okapi le ministre provincial des Mines.

La cause de cet accident est la surcharge du sol qui est sablonné, indiquent des sources locales.

Confirmant cette information, le ministre provincial des Mines, Aaron Katshingu, déplore le non-respect des consignes par les exploitants artisanaux de diamant.  Ces derniers, selon lui, ont continué à creuser, alors qu’il a été interdit de travailler sur cette mine de diamant.

Ces puits souterrains dans lesquels ces creuseurs exploitent sont communément appelés « Majimba ».

Il y a une année, un autre éboulement s’est produit sur le lieu occasionnant deux morts. Le ministre provincial des Mines a saisi cette occasion pour appeler les creuseurs artisanaux au respect des consignes données pour éviter ce genre de situation.

Entre-temps, les autorités locales indiquent que le bilan livré jusque-là reste provisoire ; les équipes continuant les recherches sur place pour retrouver d’autres corps. Lire aussi: Ituri :Deux orpailleurs meurent dans un éboulement à Pkangba

Lire :  Kasaï : plus de 430 congolais expulsés d’Angola via le poste frontalier de Kamako