Uvira, Sud-Kivu

Le diocèse d’Uvira, la communauté Islamique du Congo, l’église du christ au Congo ECC, la société civile, les forces vives ainsi que la nouvelle dynamique de la société civile NDISCI demandent au gouvernement central de la RDC, de proclamer la ville d’Uvira ville sinistrée.

Ces organisations soulèvement la question liées aux phénomènes infrastructurels et environnementaux pour justifier leur motivation.

Parlant de l’environnement, les signataires du texte notent les inondations de l’année 2020 qui selon eux exposent les populations d’Uvira à des maladies hydriques. Ils identifient également la montée des eaux du lac Tanganyika à la suite de laquelle plusieurs maisons ont été englouties et dont les propriétaires sont restés jusqu’ici sans abris.  

Ces organisations n’ont pas oublié de signaler que toutes les routes qui mènent à Uvira se trouvent jusqu’à ce jour en délabrement avancé.

Salomon Mubasi / Bukavu

Lire :  Sud-Kivu :10 présumés criminels présentés au gouverneur par la police