Coupe de la CAF : le TP Mazembe chute lourdement face à Berkane, l’arbitrage mis en cause

Le TP Mazembe a lourdement chuté dimanche 15 mai au Maroc, face à la Renaissance sportive de Berkane, sur la marque de 1-4. Le club de Lubumbashi ne jouera donc pas la finale 2022 de la C2. Enorme déception pour les Corbeaux qui y ont pourtant cru, lorsque Philippe Kinzumbi a répliqué (11e) à l’ouverture du score des marocains.

Mais, c’est en seconde période qu’ils ont sombré. D’abord, en perdant un trop grand nombre de duels, la RSB étant à l’abordage et n’attendant que la bagarre pour s’imposer. Ensuite, en oubliant le jeu. Puis, en perdant leurs nerfs face à la provocation permanente des locaux. Mais aussi et surtout aux errements d’un arbitre qui leur porta le coup de grâce en « oubliant » d’expulser le joueur qui frappa Kinzumbi. Puis en sifflant des fautes imaginaires du TPM, le réduisant à 10 en infligeant un carton rouge à Tandi Mwape ce qui permit aux « oranges » de pousser encore plus fort.

En fait, l’arbitre Maguette Ndiaye a totalement perdu le contrôle du match dans les dernières 20 minutes allant consulter la VAR pour accorder un penalty très discutable mais surtout pour faire croire qu’il restait impartial.

Franck Dumas, l’entraineur du TP Mazembe, très amer à l’issue de la rencontre, a lâché : « lamentable qu’un arbitre manque de pédagogie »

Le technicien français avait du mal à avaler la pilule. Il a fustigé l’arbitrage de Maguette Ndiaye dont le penalty accordé en fin de match, sur le tacle de Zemanga Soze.

Franck Dumas, entraineur du TP Mazembe

« Pour le penalty, on ne sait même pas ce qui s’est passé, on a demandé, mais on nous a envoyé balader. On se doutait qu’on allait vivre une situation comme ça », a déclaré Dumas à RFI.

Lire :  Barrages Qatar 2022 : Les Léopards héritent des Lions de l'Atlas

Pour lui, l’autre fait qui a ruiné ses hommes reste l’expulsion du défenseur Tandi Mwape. Une décision qu’il « trouve lamentable, qu’un arbitre manque de pédagogie alors qu’un joueur lui demande simplement ‘qu’est-ce que je fais’. On savait que ça allait se passer comme ça et un homme averti en vaut deux. Ça nous apprendra pour l’année prochaine. »

« Le football n’en sort pas grandi, moi j’avais espéré une fête du football. Qui que ce soit qui se qualifie, mais par le football. »

Mais, à Berkane, les Corbeaux se sont eux-mêmes brûlé les ailes. Ils ont perdu un match en perdant leur sang-froid. Après avoir tenu pendant 65 minutes, l’expulsion de Tandi Mwape a dicté la suite de la rencontre qui s’est soldée par une lourde chute des Corbeaux qui se voyaient déjà à Oyo pour la finale… Finie donc la belle aventure du TPM en C2. Et pourtant, par expérience, ils savaient ce qui les attendait au Maroc…Lire aussi: Coupe de la CAF : le TP Mazembe à l’assaut de R S Berkane

Leave a Reply

Your email address will not be published.