Cédric Bakambu

L’attaquant des Léopards de la RDC, Cédric Bakambu a laissé entendre dans un message sur Twitter, son départ de la sélection nationale de football. Après l’annonce par la presse argentine de la démission du sélectionneur Hector Cuper, trois jours après la défaite face au Maroc (1-4), l’onde de choc de la débâcle des Léopards continue de faire des dégâts.

Via les réseaux sociaux, Bakambu, un des piliers de l’équipe, a annoncé son retrait de la sélection, sans donner plus de précision sur sa décision.

Cédric Bakambu lors du match aller RDC-Maroc à Kinshasa, le 26 mars 2022

« Vous la méritiez cette participation à la Coupe du Monde », a-t-il tweeté, quelques heures après le tirage au sort de la compétition. « Dans la victoire comme dans la défaite j’ai toujours pris mes responsabilités. Ça ne changera pas aujourd’hui. »

« Ce fut un honneur d’avoir porté le maillot de la RDC », conclut le joueur de l’Olympique de Marseille. Un message énigmatique qui laisse croire qu’il voudrait se mettre en retrait de l’équipe nationale.

Les audios de la colère

On se souviendra que Jeudi 31 mars, les fuites sur internet des audios d’une conversation avec un proche ont révélé les critiques virulentes de Cédric Bakambu à l’encontre du sélectionneur national, de certains joueurs et de l’organisation à la fédération.

Les Léopards de la RDC

Bien que titulaire à son poste lors des deux maths de barrages face aux Lions de l’Atlas, Cédric Bakambu, l’un de ceux sur qui reposait l’espoir de tous les congolais, n’a pas marqué, et a plutôt, participé impuissamment au naufrage de sa sélection à Casablanca (4-1).

Lire :  Vodacom Ligue 1 : le TP. Mazembe sacré champion

Cependant, pour lui, ce résultat est la conséquence logique de toute la désorganisation qui règne dans le foot congolais. « On n’a pas de centre d’entraînement, sur les 10 dernières équipes, on est la seule à ne pas avoir un stade homologué, on n’a pas de siège dans le stade, on n’a pas de toilettes dans le stade (…) On a un équipementier de merde, on a une fédération qui ne pèse pas », a lâché le joueur dans un échange avec l’un de ses proches.

 « Le coach et son staff ne connaissent pas les joueurs »

Tout le monde en a pris pour son grade dans les audios fielleux de Cédric Bakambu. L’attaquant de l’Olympique de Marseille a critiqué la gestion du match par le staff technique d’Hector Cuper. Pour lui, la composition du coach voulait « faire plaisir pour éviter des mecs qui boudent ».

« Les matchs comme celui face au Maroc, il faut y aller avec des joueurs qui connaissent le jeu, qui ont de l’expérience et qui savent ressortir le ballon. Le coach et son staff ne connaissent pas les joueurs, l’historique, le passé », a déclaré Bakagoal.

Il aurait, selon ses dires, protesté contre le plan de jeu contre le Maroc, deux jours avant le match : « Pour moi, Gaël devait commencer le match. Kebano et Mpoku, ce sont des mecs qui connaissent. Je n’en veux pas aux autres, mais pour moi, Bastien ne doit pas joueur ce match-là. Ce n’est pas qu’il n’est pas bon, mais c’est des matchs intenses, pas normaux. »

Lire :  AfroBasket 2021 : les Léopards affrontent le Rwanda ce mardi

Niveau de l’équipe en-deçà de la hauteur des enjeux

En première période, deux erreurs de Luyindama ont plombé l’équipe. Bakambu estime tout de même que le niveau collectif de la RDC n’était pas à la hauteur de l’enjeu.

« Nous avons donné trop de force aux Marocains et cela nous a tués. Ce n’était pas une équipe extraordinaire, même s’ils nous avaient mis 6 ou 7 buts. Nous avons déconné, nous ne méritions que cela. Avec un peu plus de détermination, on aurait pu le mettre en danger et ça ne serait pas le même match. On leur a trop facilité le match et les Arabes quand ils sont chez eux, stade plein, en confiance, c’est fini. »

L’indignation de François Kabulo

Ces déclarations ont provoqué l’émoi à Kinshasa, au point d’inciter le journaliste sportif François Kabulo Mwana Kabulo à réagir dans l’émission Bosolo na Politik : « Pour Bakambu, je suis franc. Je crois que Bakambu n’a pas rendu service à la nation Congolaise. Il est l’un des joueurs qui ont participé à tous les matchs. 8 matchs joués, aucun but ! Mais, il a causé du tort à la RDC parce qu’il n’a pas été honnête. »

Moins de 24 heures après les fuites de ses messages audio, le tweet de l’attaquant des Léopards présageant son départ de la sélection nationale ne surprend guère. Lire aussi: Barrages mondial 2022: humiliée par le Maroc 4-1, la RDC n’ira pas au Qatar