RDC : 75 morts et plus de 128 blessés dans le déraillement d’un train de marchandises au Lualaba

Déraillement d’un train marchandises de la SNCC à Kitenta, dans le territoire de Lubudi (province du Lualaba) a causé la mort de plusieurs dizaine de personnes dans la nuit du jeudi au vendredi 11 mars.

« Le bilan est de 60 morts », avait affirmé Clémentine Lupanda wa Mpanda, administrateur du territoire de Lubudi, cité par Actualité.cd. Mais ce bilan n’était alors que provisoire, car la recherche des personnes mortes, disparues et blessées se poursuivait encore.

Le train marchandises provenait de la ville de Mwene-Ditu, dans la province de Lomami. Les passagers considérés généralement comme des clandestins par les responsables de la Société nationale de chemin de fer (SNCC) étaient embarqués au niveau des différentes gares avant d’atteindre le territoire de Lubudi.

L’administrateur du territoire de Lubudi a expliqué qu’il y a, jusqu’à présent, 90 blessés graves et légers dont certains sont pris en charge à l’hôpital de la Cimenterie du Katanga (Cimentkat).

La Croix-Rouge ainsi que les jeunes du milieu contribuent à l’inhumation des corps.

« Je viens de là avec la commissaire provinciale de l’entrepreneuriat pour récupérer les blessés légers et graves, mais aussi apporter du matériel pour l’enterrement des corps », a ajouté cette autorité territoriale.

Pour sa part, le ministre de la Communication a déclaré que « le Gouvernement a dépêché le DG de la SNCC sur place (avec les membres de la Commission d’enquête) afin de s’enquérir de la situation, dresser le bilan et organiser l’intervention urgente. L’accident ferroviaire s’est produit au km 614 entre les villages Kitenta et Buyofwe à 19 kms du chef-lieu du territoire de Lubudi. Ce train qui convoyait 113 tonnes de marchandises avait quitté Mweneditu pour Lubumbashi. »

Lire :  Richard Muyej président du CS Manika de Kolwezi

Le ministère de la Communication et Médias a également précisé que la cause de l’accident est une « coupure brusque de la traction qui a entraîné la dérive de la rame et des wagons dans un ravin. Le Gouvernement a déploré ce drame, présenté ses condoléances aux familles éprouvées et pris des dispositions quant à la prise en charge des victimes. » Le ministre Patrick Muyaya a aussi précisé que “le Directeur Général de la SNCC, Fabien Mutomb est attendu à Kinshasa, ce lundi 14 mars 2022, pour d’autres dispositions pratiques liées à la gestion de dégâts causés par ce drame. » Lire aussi: Haut-Katanga : le train new express colombe reprend du service

Leave a Reply

Your email address will not be published.