Sama Lukonde, Ngobila à Matadi Kibala

Dans la foulée du drame de Matadi Kibala qui a coûté la vie à 26 personnes, dont 22 femmes vendeuses et 2 hommes, la Société nationale d’électricité (SNEL) s’est fendue d’un communiqué de circonstance dans la mi-journée.

Les morts de Matadi Kibala

Selon elle, au cours de la pluie qui s’est abattue dans la ville ce mercredi matin, un coup de foudre a frappé la ligne haute tension Kasangulu-Kinshasa, arrachant ainsi un câble qui est tombé sur les vendeurs du marché, situé sur la servitude de la ligne.

Une version immédiatement démentie par les riverains du marché, qui ont dénoncé la vétusté et l’absence d’entretien de la ligne, auprès des autorités nationales et provinciales arrivées sur les lieux.

Des sources bien informées affirment qu’il s’agit d’une ligne à haute tension de 70.000 volts d ligne reliant la centrale de Zongo1 près d’Inkisi (Kongolo Central) au poste de Gombe (en face du ministère des Finances).

pylône HT

Pour rappel, lors d’un des conseils des ministres du mois passé, le chef de l’État avait demandé la délocalisation de tous ces marchés pirates de Matadi-Kibala qui provoquent des embouteillages monstres dur ce tronçon important de la route Kinshasa-Matadi.

Une communication de la présidence de la république informe que « Le Président Tshisekedi a instruit les autorités compétentes pour qu’elles apportent toute l’assistante nécessaire aux victimes. Toute la lumière sera faite sur les causes de ce drame et les responsables devront en répondre. » Lire aussi: Kinshasa : 25 personnes meurent électrocutées à Matadi Kibala

Lire :  RDC/Entreprises du portefeuille : Félix Tshisekedi nomme de nouveaux mandataires de l’État (Ordonnances)