Goma rond-point Tshukudu

Le Centre pour le développement des entreprises a présenté ce jeudi 27 janvier à Goma, les résultats de son étude sur la problématique des droits des femmes travaillant en dehors de leurs ménages.

L’objectif était de matérialiser les mobilisations communautaires en tant qu’une organisation qui se base sur les recherches et qui promeut les droits économiques et la lutte pour la liberté économique en se focalisant sur les droits de la femme.

« L’atelier d’aujourd’hui concernait relayer les messages à une couche très grande en RDC et atteindre les experts du gouvernement. Parce que nous savons que toutes les lois de politique publique sont établies par les experts du gouvernement, et c’est pour cela que nous avons ciblé les experts du gouvernement pour parler des droits économiques de la femme », a expliqué Espoir Bindu, directeur exécutif du CDE.

Environ trente personnes venues de plusieurs couches sociales et des experts du gouvernement ont pris part à cet atelier.

Plusieurs recommandations ont été formulées se basant sur les résultats de la recherche menée sur la problématique des droits économiques des femmes.

Parmi ces recommandations : que le gouvernement initie des réformes sur toutes ces barrières juridiques qui freinent la femme. Au ministère des Finances, d’instaurer une mesure discriminatoire positive à l’égard des entreprises féminines en exonérant les taxes pendant une certaine période, pour permettre à la femme de progresser sur le plan économique.

Amour Imani Christian

Lire :  Nord-Kivu : plus de 30 écoles fermées à Walikale à cause des menaces rebelles

Leave a Reply

Your email address will not be published.