Bâtiment fonction publique

Le vice-premier ministre, ministre de la Fonction Publique, Modernisation de l’Administration et Innovation du Service Public, Jean-Pierre Lihau a confirmé le rabattement de 15% à 3% de l’impôt professionnel sur les revenus (IPR) sur les primes des agents de l’Etat. Ce rabattement sera effectif dès la paie du mois de janvier 2022.

« Je voudrais rassurer l’ensemble des agents de l’Etat que le rabattement fiscal de l’IPR de 15 à 3 % sur les primes, sera effectif dès la paie du mois de janvier qui interviendra à partir de demain. Cette mesure sociale du Gouvernement, qui concerne le gagne petit, vise à booster tant soit peu le pouvoir d’achat des fonctionnaires de l’Etat », a déclaré Jean Pierre Lihau au cours d’une conférence de presse jeudi dernier.

C’est après un dialogue avec les forces sociales de l’Administration Publique, que le VPM Jean-Pierre Lihau avait présenté vendredi 12 novembre 2021 au Conseil des ministres, le rapport des travaux de la commission paritaire Gouvernement – Banc Syndical de l’Administration Publique.

Ce Protocole d’Accord signé par les deux parties le 2 novembre 2021 représentaient un compromis dont les grandes résolutions sont la baisse du taux de l’Impôt Professionnel sur les Revenus (IPR) de 15% à 3% actuellement prélevé sur les primes des Agents de carrière des Services Publics de l’Etat ; le réajustement substantielle d’environ 45% du traitement de base de tous les fonctionnaires, de l’huissier au Secrétaire général, applicable à partir du deuxième trimestre 2022.

Lire :  A Lubumbashi depuis vendredi soir, Sama Lukonde veut mettre fin à l’insécurité

Leave a Reply

Your email address will not be published.