Bombe artisanale

Leaders communautaires, membres des organisations de la société civile ainsi que les membres du comité urbain de sécurité de la ville de Beni ont été sensibilisés, jeudi 20 janvier, sur les dangers des bombes artisanales, et la manière de se comporter en cas de découverte d’une bombe.

Cette sensibilisation a été organisée par le service anti-mines de la MONUSCO à travers le service de lutte anti-mines des Nations Unies (UNMAS), à l’initiative du maire de Beni, le commissaire supérieur principal Narcisse Muteba Kashale. Ce dernier a estimé qu’ il était nécessaire que la communauté soit informée sur la manière de se comporter en cas de découverte d’un engin explosif.

Les communautés locales sensibilisées sur le danger des bombes artisanales

« Ici à Beni, nous nous sentons toujours menacés par nos ennemis, les ADF qui opèrent autrement en posant des bombes par ci par là. Alors, comme nous avons des experts ici de UNMAS, j’ai préféré les inviter pour qu’ils puissent nous communiquer des informations concernant les bombes artisanales, c’est chose faite. Aujourd’hui ils sont venus nous communiquer des informations, comment nous devons nous comporter sur le terrain lorsque nous sommes alertés qu’il y a un engin explosif. C’est aussi bénéfique pour nous et pour donner aussi l’information à la population », a déclaré, le maire de Beni.

Cette séance d’information a été animée par un expert du service anti-mines de la MONUSCO dans la salle Thomas d’Aquin de la mairie de Beni en présence de nombreux participants qui ont à leur tour exprimé leur intérêt pour le sujet. Norbert Kitobi Sinamuli, le chef de quartier Kasabinyole dans la commune de Ruwenzori a déclaré :

Lire :  Ituri-état de siège : Les FARDC annoncent 100 combattants ADF neutralisé et une dizaine de capturés

« Mes impressions sont vraiment bonnes. Surtout ce qui m’intéresse beaucoup, c’est de prévenir la population de ne pas se précipiter là où il y a des engins explosifs pour éviter beaucoup des dégâts. Si une fois vous constatez que cet effet ou bien ce métal   est explosif, la première chose c’est d’abord de s’écarter et puis informer à qui de droit. »

UNMAS envisage d’organiser dans les prochains jours des séances de démonstrations dans la ville de Beni, afin d’apprendre aux communautés comment se comporter en cas de découverte d’objets suspects.

Le soir de Noël, huit personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans l’explosion d’une bombe artisanale dans un bistrot de Beni. Lire aussi: Beni : explosion d’une bombe artisanale en plein marché d’Oïcha

Leave a Reply

Your email address will not be published.