Lukula, Kongo central

Des habitants de Moenge dans le territoire de Lukula (Kongo-Central) ont brulé vif trois voleurs de bétail jeudi 13 janvier.

Le colonel Monga Malasi commandant de la police territoriale de Lukula qui confirme les faits, laisse entendre que c’est par manque de moyen de transport propre au commissariat de la police de Lukula que la foule en furie a pu arracher ces voleurs des mains de la police pour les brûler.

Le commandant Monga Malasi affirme que ces voleurs, au nombre de quatre, sont venus de Boma. Ils ont été surpris par la population, mercredi vers 4 heures du matin, pendant qu’ils volaient des chèvres.  Ils ont été mis à la disposition de la police. Ayant appris cette nouvelle, une foule nombreuse venue des villages environnants, fatiguée des vols récurrents de leur bétails, a pris d’assaut le poste de police de Moenge pour exiger la tête de ces malfrats.

Selon des témoins, la police qui a réussi à disperser la foule à l’aide des gaz lacrymogènes, a profité pour exfiltrer ces voleurs en vue de les acheminer au commissariat territorial de la police de Lukula, situé à près de 12 kilomètres de Moenge.

Ce transfèrement qui se faisait à pied, faute de moyen de transport de la police, a permis à la population de les intercepter en cours de route. La population a commencé à lyncher ces voleurs jusqu’à brûler vifs trois d’entre eux.

Le commandant territorial de la police de Lukula qui déplore ce drame, plaide auprès de sa hiérarchie pour une dotation en charrois automobile pour que pareille situation ne se reproduise plus à l’avenir.

Lire :  Haut-Uélé: une dizaine de filles violées la veille des préliminaires de l'ExEtat

Leave a Reply

Your email address will not be published.