Médecins en grève

Plus de deux cents nouveaux médecins du Kasaï-Oriental ont reçu, vendredi 14 janvier, leur notification à la fonction publique pour travailler dans les hôpitaux généraux et dans les centres de santé de référence de cette province.

Ces médecins, qui étaient autrefois regroupés dans un collectif dénommé « Médecins non affectés », sont ceux qui ont terminé les études sans exercer depuis huit ans pour certains et trois à quatre ans pour d’autres.

Apres avoir reçu leurs notifications, ces nouveaux médecins seront présentés à la division provinciale de la santé avant rejoindre leurs lieux d’affectation.

Pour ces jeunes médecins, le rêve est devenu une réalité. Ils remercient les autorités provinciales.

Ces affectations arrivent à point nommé pour soulager la carence en personnel médical et le besoin en couverture sanitaire au Kasaï Oriental. Quitte aux autorités de s’investir maintenant dans la construction des infrastructures sanitaires pour améliorer les conditions de travail du personnel soignant et la prise en charge des patients.

Lire :  Le Premier ministre a reçu David Greessly pour de nouvelles orientations contre le Virus Ebola

Leave a Reply

Your email address will not be published.