Tommy Tambwe Ushindi

Le Coordonnateur du Programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation (PDDRC-S), a dévoilé ce mercredi 12 Janvier 2022 officiellement sa mission dans la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Dans une conférence de presse qu’il a animée, Tommy Tambwe Ushindi, a révélé que ce programme ne concerne pas seulement des miliciens nationaux mais aussi des étrangers. Il demande donc aux groupes armés de se rendre. A l’en croire, il a eu des consultations ensemble avec les autorités pour identifier les sites qui vont accueillir les membres des groupes armés qui pourront se rendre.

« Nous avons identifié avec les autorités et personnes consultées, les sites des personnes qui vont se rendre, qu’ils soient congolais ou étrangers, qu’il soit ADF ou quoique ce soit, il a droit à une protection. Je lance un message aux groupes armés nationaux et étrangers qu’ils sachent qu’ils ne seront pas maltraités, ils seront accueillis et traités selon les conventions internationales. Il y a un volet pour les locaux et un volet pour les étrangers, ils auront la chance d’être rapatriés dans leurs pays d’origines », a-t-il fait savoir.

Parlant de ses consultations avec les groupes armés notamment Mai-Mai, déjà engagés dans le processus de démocratisation qui souhaitent être intégré dans l’armée, Tommy Tambwe Ushindi, a indiqué avoir eu un début de compromis. Il indique cependant que l’ordonnance du chef de l’Etat ne doit souffrir d’aucune faille.

Avant de clôturer sa mission dans la région de Beni, où les opérations conjointes FARDC-UPDF contre des groupes armés sont encore en cours, le coordonnateur du programme DDRCS, a sollicité l’accompagnement de la population pour que la paix revienne dans un bref délai. Lire aussi: Nord-Kivu : Tommy Tambwe à Beni pour sensibiliser contre les groupes armés

Lire :  Insécurité à l’Est : Les conducteurs de Butembo suspendent le trafic Butembo-Ituri

Azarias Mokonzi/Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.