Goma rond-point Tshukudu

Le Maire de la ville de Goma, François Kabeya Makosa, a suspendu sa mesure controversée de peindre en jaune tous les véhicules de transport en commun, après la réaction des transporteurs qui ont paralysé le chef-lieu de la province du Nord-Kivu lundi. 

En effet, cette mesure a poussé les taxis et taxis-bus à arrêter la circulation toute la journée de lundi à Goma. Leurs propriétaires demandent aux autorités de trouver un consensus avec tous les usagers.

Après la suspension de la mesure, la circulation des taxis et taxis-bus a repris avec fluidité ce mardi 11 janvier dans la ville touristique. 

Dans l’entretemps, François Kabeya Makosa annonce une réunion avec toutes les parties prenantes, jeudi prochain. 

Le maire de la ville avait pris cette mesure pour lutter contre l’insécurité. Les propriétaires des taxis et taxis-bus estimaient qu’il fallait un consensus avant que cette mesure ne soit appliquée. Lire aussi: Goma : Ville sans taxis pour protester contre la peinture jaune pour les véhicules de transport

Lire :  Beni : Vive tension provoquée par des coups de feu tôt le matin

Leave a Reply

Your email address will not be published.